AGENCE AFRICAINE D'ASSURANCE COMMERCIALE : Le Nigeria signe son adhésion

Par , publié le .

Économie

Le président nigérian, Muhammadu Buhari, a signé, hier, l'accord pour l'adhésion de son pays à l'Agence africaine d'assurance commerciale, qui vise à stimuler l'intégration économique régionale, grâce à la coopération en matière de libéralisation des échanges et de développement.

Le Nigeria a signé, hier, son adhésion à l'Agence africaine d'assurance commerciale. Dans un communiqué transmis à la presse, Femi Adesina, le conseiller spécial du président nigérian pour les médias et la communication, a indiqué que l'accord et l'agence sont enregistrés auprès du Secrétariat des Nations Unies, conformément à la Charte des Nations Unies.

Selon lui, l'agence devra s'appuyer sur les efforts multilatéraux antérieurs déployés par les Etats africains en faveur de l'intégration économique régionale, grâce à la coopération en matière de libéralisation des échanges et de développement.

Monsieur Adesina a déclaré que la signature de l'accord vise à atteindre une croissance durable, à promouvoir l'activité économique et à créer un environnement propice au commerce extérieur, ainsi qu'aux investissements transfrontaliers et nationaux.

Rappelant les objectifs et les buts économiques de l'Union africaine, il a souligné qu'il existe plusieurs traités africains d'intégration économique régionale, notamment le traité instituant le Marché commun de l'Afrique orientale et australe, le traité instituant la Communauté de développement de l'Afrique australe et le traité instituant la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest.

« Le procureur général et ministre de la Justice, Abubakar Malami, a indiqué, dans un mémorandum, que la demande de signature du président de l'accord fait suite à la directive du Conseil exécutif fédéral, selon laquelle l'instrument est préparé et transmis pour exécution'', poursuit-il dans le communiqué repris par l'Agence de presse africaine (Apanews).

Il convient de noter que l'Agence africaine d'assurance commerciale a été établie par traité en 2001 pour soutenir le commerce et les investissements dans les pays africains, en couvrant des risques politiques, des crédits et de l'assurance à l'exportation. Elle a également récemment commencé à offrir des services commerciaux assurance cautionnement. L'agence, qui compte actuellement 23 actionnaires dont la Banque africaine de développement (Bad) est passée de sept pays membres initiaux à 15 pays membres à part entière.

Le Ghana est aussi en négociation pour son adhésion.

MARIAMA DIEME

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)