BILAN FINANCIER 2019 DU PORT AUTONOME DE DAKAR : Le Pad enregistre 13,9 milliards de francs CFA de bénéfice

Par , publié le .

Économie

La direction du Port autonome de Dakar (Pad) a tenu, ce mercredi, son Conseil d'administration annuel consacré à son bilan financier de 2019. Les résultats ont ainsi fait état d'un bénéfice de plus de 13,9 milliards de francs CFA en 2019, obtenu grâce à l'augmentation de son chiffre d'affaires et à la baisse de ses charges d'exploitation.

La dynamique de transformation structurelle du Port autonome de Dakar (Pad) se confirme. En Conseil d'administration ce mercredi, la direction du Pad a dégagé un bilan financier satisfaisant pour l'année écoulée.

En effet, il ressort des résultats que pour l'année 2019, les états financiers arrêtés au 31 décembre et audités par les commissaires aux comptes dégagent un bénéfice net de plus de 13,940 milliards et des capitaux propres de plus de 112,876 milliards de francs CFA. Cette performance résulte de l'augmentation du chiffre d'affaires de 8,94 % et de la diminution des charges d'exploitation de 17,42 %. On note aussi une bonne évolution du chiffre d'affaires qui est passé de 49,219 milliards en 2017 à 61,360 milliards en 2019, soit une hausse de 24,72 %. « Ces bons résultats sont à inscrire dans le dynamisme et l'engagement des travailleurs du Port autonome et à toute la communauté des acteurs portuaires qui n'ont ménagé aucun effort pour mettre en oeuvre le Plan stratégique de développement/PSD (2019-2023)'', s'est réjoui le DG du PAD, Ababacar Sédikh Bèye.

Le résultat du management de l'année 2019 est aussi satisfaisant sur le plan social. Ainsi, en 2019, indique-t-on, 269 agents et personnels du port ont été formés pour un coût de 278 millions et 29 autres ont bénéficié d'une formation diplômante dans le domaine maritime et portuaire. Une manière de renforcer la capacité des ressources humaines pour obtenir un meilleur fonctionnement de la structure. Toujours dans la mise en oeuvre de sa politique de motivation du personnel, les meilleurs agents dans chaque structure ont bénéficié de billet pour le pèlerinage religieux ; 257 agents ont également été recrutés en CDI en 2019, entraînant une évolution de 18,58 % de l'effectif en CDI.

Faire du port de Dakar « le moteur de l'émergence''
En plus de ces bons résultats, les perspectives sont aussi prometteuses. Sur ce point, la mise en oeuvre du Plan de transformation 2019-2023, qui a pour ambition de faire du Port autonome de Dakar « le moteur de l'émergence du Sénégal'', à l'horizon 2023, se déroule comme prévu. Ce plan stratégique vise l'amélioration de 39 points d'indicateur de la satisfaction et de fidélité client, le doublement du chiffre d'affaires à l'horizon 2023 de 49 à 100 milliards de francs CFA. Pour atteindre ces objectifs, le Pad compte mettre en oeuvre certains projets. Il s'agit, entre autres, de la réalisation du port de 4e génération à Ndayane, la base logistique pétrolière, la révision du règlement d'exploitation du Pad, le guichet unique, la gestion des flux de camions, la réhabilitation de la voirie et l'optimisation des zones de stockage, le port sec de Pout, la réhabilitation du chemin de fer Dakar – Tamba et le fonctionnement H24 du port de Dakar.
« Tous ces projets structurants, dont certains seront financés sur fonds propres du Pad, nécessitent la recherche de financements supplémentaires auprès des plateformes et ou institutions financières, avec l'implication de l'Etat, du personnel et des acteurs portuaires'', estime le DG Ababacar Sédikh Bèye.
ABBA BA

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)