Hausse prix carburant : « Le pire est à venir », selon Thierno Alassane Sall

Par , publié le , Modifié le .

Économie

Le président de République des valeurs, Thierno Alassane Sall, a déploré la hausse effective, depuis ce samedi 29 juin, du prix du carburant. Sur Twitter, l’ancien ministre de l’Energie parle d’une « mesure anti-populaire » et prédit « le pire ».

« Macky met du pétrole sur le feu, déplore l’ancien ministre de l’Énergie. L’état de sinistre des comptes publics se révèle à travers des mesures anti-populaires au moment où le régime est en proie à une confrontation qui menace de se généraliser : hausse des prix de produits pétroliers, fermeture de consulats. Hélas le pire est à venir. »

Pour rappel, le prix à la pompe du supercarburant a connu une hausse de 80 francs Cfa par litre tandis que celui du gasoil a augmenté de 60 francs Cfa par litre.

Cette montée des prix des produits pétroliers, selon le gouvernement, permettra de maintenir la viabilité des activités du secteur et de garantir un approvisionnement correct et durable du pays.

O commentaire

Laisser un commentaire