Monnaie unique de la Cedeao : Le Nigeria plaide le report du lancement de l'Eco

Par , publié le .

Économie

Selon un tweet de la présidence nigériane, cette position s'explique par le fait que la majorité des pays n'a pas atteint les fameux critères de convergence.

Il faut en effet que les économies de l'espace commun se rapprochent à la fois en termes d'inflation, de dette et de déficit budgétaire. La position nigériane est cependant à l'opposée de celle répétée le 30 janvier dernier par Alassane Ouattara. Le numéro un ivoirien préconise une approche graduelle, calquée sur celle qui a prévalu en Europe lors de la création de l'euro.

Autrement dit, selon lui, il faut commencer avec les pays qui sont prêts et ne pas laisser ceux qui ne respectent pas les critères de convergence freiner le processus. Ce sont donc deux logiques radicalement opposées qui s'affrontent au sein de la Cédéao.

Techniquement, un seul pays remplit actuellement tous les critères, c'est le Togo, que ce soit en termes de croissance, d'inflation, de déficit budgétaire ou de dette, mais un groupe de cinq à six pays remplit certains de ces critères.

IBRAHIMA/SENEGAL7

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)