Attaque au couteau au Japon: plusieurs victimes à Kawasaki

Par , publié le , Modifié le .

International

A Kawasaki, près de Tokyo, une attaque au couteau a coûté la vie à une écolière et à un homme de quarante ans, décédés des suites de leurs blessures ; 17 autres personnes dont au moins 8 autres écoliers ont été blessées et certains sont dans un état grave. L’agresseur présumé est également décédé des suites des blessures qu’il s’est infligées.

avec notre correspondant à Tokyo, Frédéric Charles

L’attaque s’est produite à l’arrêt d’un bus dans la ville de Kawasaki en bordure de Tokyo vers 7 h 40 du matin, heure locale, au moment où salariés et enfants se rendent au travail ou à l’école. Des élèves âgés de 6 à 7 ans de l’école primaire Caritas fondée par des Soeurs de la charité de Québec ont été poignardés par un homme armé de deux couteaux à l’arrêt du bus, puis dans le bus de l’école.

Cet homme, âgé d’une cinquantaine d’années, a grièvement blessé plusieurs personnes: une fillette et un homme sont décédés selon le directeur de l’hôpital Musashi Kosugi, et plusieurs autres personnes souffrent de blessures graves au cou et à la tête. L’agresseur s’est lui tailladé la gorge. Il est également décédé des suites de ses blessures.

De tels déchaînements de violence sont plutôt rares au Japon. En 2016, un homme avait tué à l’arme blanche 19 personnes dans un centre pour handicapés mentaux dans la région de Tokyo. La précédente attaque avait eu lieu en 2001 lorsqu’un ancien concierge d’école de la région d’Osaka avait poignardé à mort huit enfants.

Le président américain Donald Trump, qui achève une visite de quatre jours au Japon, a exprimé sa solidarite. « Les Américains sont au côté du Japon », a-t-il declaré.

O commentaire

Laisser un commentaire