Etat-Unis : Un immigré libérien vise le Sénat américain

Par , publié le , Modifié le .

International

Élu en 2017 maire de la commune de Helena, la capitale de l’Etat du Montana, Wilmot Collins est le premier Noir à occuper cette fonction.

Émmigré aux Etat-Unis dans les années 90, pour fuir la guerre au Liberia et, établi dans le pays depuis 25 ans, W. Collins ambitionne de siéger au Sénat américain pour les sénatoriales de 2020.

« C’est l’esprit du Montana qui m’a amené à passer la moitié de ma vie, une moitié de ma carrière, à travailler avec des enfants et des familles défavorisés, pour leur offrir l’occasion que vous m’avez offerte il y a 25 ans », a-t-il déclaré, exprimant sa reconnaissance à sa communauté, alors qu’il annonçait ce lundi sa candidature pour les échéances électorales.

Spécialiste de la protection de l’enfance au département d’Etat de la santé, Wilmot Collins propose un programme axé entre autres sur l’accès à des soins de santé, à la lutte contre les sans-abris et les soins de santé pour les anciens combattants, rapporte africanews.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

CAN 2019 : Sénégal – Algérie, suivez le match EN STREAMINGCLIQUEZ-ICI