« Islamisme » en France: échanges houleux entre Erdogan et Macron

Par , publié le .

International

La politique française envers ce que ses autorités qualifient d'islamisme fait débat dans le monde. Certes les réactions sont multiples, mais celle du Président turc est loin de passer inaperçue.
« Tout ce qu'on peut dire d'un chef d'Etat qui traite des millions de membres de communautés religieuses différentes de cette manière, c'est : allez d'abord faire des examens de santé mentale » a déclaré Erdogan, dans un discours télévisé, à l'occasion du 7e Congrès provincial de l'AKP, le parti présidentiel, repris par Libération Online.
Des propos qui ont poussé Paris à riposter, en posant un acte fort.
Dans un communiqué, l'Elysée a jugé « inacceptables » les propos d'Erdogan : « L'outrance et la grossièreté ne sont pas une méthode. (?) Nous exigeons d'Erdogan qu'il change le cours de sa politique car elle est dangereuse à tous points de vue. Nous n'entrons pas dans des polémiques inutiles et n'acceptons pas les insultes », affirme la présidence française, qui a annoncé le rappel de son ambassadeur à Ankara pour consultation.

10 commentaires

Laisser un commentaire