L’Afrique doit s’orienter vers les énergies propres et les économies d’énergie

Par , publié le , Modifié le .

International

Pour pouvoir respecter l’objectif de l’Accord de Paris de maintenir le réchauffement climatique en dessous de 2°C, voire 1,5°C, les États africains doivent s’orienter vers les énergies propres et vers les économies d’énergie. Deux exigences que l’Association ivoirienne d’efficacité énergétique et des énergies propres, qui présentait ses travaux à la COP 25, a inscrit dans sa liste de priorités.

Avec notre envoyée spéciale à Madrid, Christine Siebert

L’Afrique où vit 17% de la population mondiale ne représente pour l’instant que 4% des émissions de gaz à effet de serre mondial. Or, deux tiers de la population du continent africain vit aujourd’hui sans électricité. L’Afrique se trouve donc à la croisée des chemins concernant ses choix énergétiques, un des nombreux sujets discutés à la COP 25 qui s’achève à Madrid.

Président de l’Association ivoirienne des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, un réseau d’entreprise, Edi Borraud présente deux grands panneaux qui montrent entre autres des installations photovoltaïques. « Nous avons des entreprises spécialisées en efficacité énergétique, qui ont une connaissance plus pointue, et il y en a qui sont spécialisées dans l’énergie solaire. Nous réunissons ces deux compétences », explique-t-il.

Coffret électrique intelligent

Le produit phare d’une de ces entreprises consiste en un coffret électrique intelligent qui permet de réduire la consommation d’électricité de tout un bâtiment, par exemple celui d’une entreprise avec des employés distraits qui oublient d’éteindre la lumière ou leur écran d’ordinateur en partant le soir.

« C’est un coffret auquel on va donner des instructions, explique Edi Boraud. Vous lui dites que « dans mes locaux on finit le travail à 17h », à partir de 17h exactement, plus rien ne marche à part les équipements de veille qui vont être pris en compte dans le paramétrage ».

Pour l’instant, le coffret électrique intelligent est un outil adapté aux administrations et aux entreprises, mais Edi Borraud rêve de pouvoir proposer, à la longue, des coffrets plus simples qui permettent aussi aux ménages de réduire leur consommation d’énergie.

Avec RFI

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)