Sénégal: des Jeux olympiques de la jeunesse du 22 octobre au 9 novembre 2022

Par , publié le , Modifié le .

International

Les Jeux olympiques de la jeunesse 2022 au Sénégal, les premiers jeux organisés en Afrique, se dérouleront du 22 octobre au 9 novembre, a annoncé le Comité international olympique (CIO). Deux sports ont été ajoutés au programme de cet événement réservé aux athlètes âgés de 15 à 18 ans : le baseball à 5 et le wushu (art martial).

On en sait enfin un peu plus concernant l’organisation des premiers « Jeux olympiques » organisés en Afrique. Les Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ) 2022 attribués au Sénégal auront finalement lieu du 22 octobre au 9 novembre.

Le CIO et les autorités sénégalaises avaient dans un premier temps envisagé que ces JOJ, événement réservé aux sportifs/sportives âgé(e)s de 15 à 18 ans, se tiennent au mois de mai, avant la saison des pluies et après le ramadan 2022. Mais les organisateurs ont finalement opté pour une période beaucoup plus tardive. « Pour une grande majorité d’athlètes, cette proposition respecte davantage le calendrier scolaire, affirme le CIO dans un communiqué. S’agissant des conditions météorologiques, les JOJ se dérouleront au début de la saison sèche. Pour Dakar et le Sénégal, les dates coïncident en outre avec la Journée africaine de la jeunesse (1er novembre), laquelle est une date importante du calendrier, les élèves ayant davantage de temps libre pour participer et ainsi apporter leur pierre à l’édifice ».

Juste avant la Coupe du monde 2022 de football

Ces quatrièmes Jeux olympiques de la jeunesse – après Singapour 2010, Nankin 2014 et Buenos Aires 2018 – tombent donc juste avant la Coupe du monde 2022 de football (21 novembre – 18 décembre au Qatar).

Ces dates devraient en tout cas laisser davantage de temps au Sénégal pour être prêt à accueillir une manifestation multisports d’une telle envergure, puisque près de 4.000 athlètes, 1.800 officiels et 700 journalistes sont attendus.

D’autant que le cahier des charges de ces JOJ 2022 s’est quelque peu alourdi avec deux nouvelles disciplines au programme : le baseball à 5 (une variante du baseball mais sans batte) et le wushu (un art martial asiatique). « La commission du programme olympique […] a estimé que ces deux sports présenteraient le grand avantage d’augmenter l’offre de sports centrés sur les jeunes, et ce dans l’intérêt de la jeunesse sénégalaise », poursuit le CIO.

Des interrogations concernant les infrastructures

Les épreuves de baseball à 5 et de wushu auront lieu au Centre international de conférences Abdou Diouf, situé à Diamniadio (30 km au sud-est de Dakar), à proximité du futur « village olympique ». Ce dernier, censé avant tout abriter des résidences étudiantes, est en construction depuis plusieurs années et peine à sortir de terre, à l’image de l’Université Amadou Mahtar Mbow.

Le principe des JOJ est en effet de faire avec les infrastructures existantes. Le CIO et les autorités sénégalaises travaillent toutefois encore sur les futurs sites des 33 épreuves qui figurent au programme. Le futur stade olympique de 50.000 places à Diamniadio, dont les travaux doivent débuter en janvier 2020 et s’achever en 2021, ne faisait initialement pas partie du dossier de Dakar 2022 mais pourrait servir pour ces Jeux olympiques de la jeunesse, à condition d’être achevé à temps.

Avec RFI

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)