Hilary Swank : cette triste raison qui l'avait obligée à faire une pause dans sa carrière en 2014

Par , publié le .

People

Si Hilary Swank est l'une des actrices les plus actives au cinéma, en 2014, elle a été contrainte de mettre sa carrière entres parenthèses pour se consacrer pleinement à une autre tâche bien loin d'Hollywood : s'occuper de son père. Un choix sur lequel l'actrice oscarisée s'est confiée dans les colonnes du magazine Health, relayé par People. A l'époque, son père Stephen avait subi une transplantation pulmonaire. Et si cette pause dans sa carrière devait durer un an, elle a finalement été plus longtemps que prévu pour Hilary Swank.

« C'était censé prendre un an, car il faut un an pour voir si une greffe d'organe prend. La greffe de poumon est la plus difficile de toutes, car c'est un organe incroyablement délicat », a ainsi expliqué l'actrice qui en 2018 a épousé son compagnon Philip Schneider. « Un an s'est rapidement transformé en deux, puis trois. Et, Dieu merci, les prières ont été exaucées. Il est en bonne santé et va très bien cinq ans plus tard », a-t-elle par ailleurs précisé.

Une épreuve « accablante » pour Hilary Swank

Toutefois, le chemin a été long pour l'actrice, qui rapporte que l'état de santé de son père a parfois été « écrasant » pour son moral, même si elle a toujours été entourée des bonnes personnes dans cette épreuve. « Cela demande beaucoup d'énergie, d'amour et de vous édifier sur le sujet en question. Les hauts et les bas sont si difficiles et peuvent être accablants », a déclaré Hilary Swank, ajoutant un conseil précieux aux personnes qui traversent la même situation qu'elle : « Assurez-vous que vous prenez du temps pour vous et que vous exprimez vos besoins aux personnes qui vous entourent afin qu'elles puissent vous aider », a-t-elle conclu. Une petite parenthèse dans sa carrière dont elle est désormais remise, elle qui depuis ne cesse d'écumer les tournages, comme 55 Steps et Logan Lucky sortis en 2017, What They Had en 2018, I Am Mother en 2019 et The Hunt en 2020.

Inscrivez-vous à la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)