Justin Bieber en fraude: il est accusé de ne pas s'être acquitté de ses arriérés d'impôts

Par , publié le .

People

On peut être une star internationale dont les moindres faits et gestes sont scrutés avec minutie, et…oublier de payer ses impôts. C'est la situation dans laquelle se trouve le chanteur Justin Bieber, selon des informations recueillies par le site américain The Blast.

L'année 2019 s'était plutôt bien terminée pour Justin Bieber. Au mois de septembre, le chanteur épousait Hailey Baldwin, la nièce d'Alec Baldwin, après qu'il l'eut retrouvée au mois de juin 2018. Le 24 décembre de la même année, il annonçait la sortie imminente de son prochain album, dont le premier single, Yummy, a été dévoilé le vendredi 3 janvier 2020. Puis, quelques jours plus tard, le 31 décembre, il annonçait la sortie d'une série documentaire intitulée Justin Bieber : Seasons, diffusée à partir du 27 janvier sur YouTube, retraçant les quatre dernières années de sa vie et notamment son combat contre la dépression. Une manière de tirer un trait définitif sur une période délicate de sa carrière et de se lancer pleinement dans une nouvelle année riche en projets.

Malheureusement, le 8 janvier 2020, il annonçait sur Instagram souffrir de la maladie de Lyme : «On m'a récemment diagnostiqué la maladie de Lyme et en plus j'ai aussi un sérieux cas de mononucléose chroniquequi affecte ma peau, mes fonctions neurologiques, mon énergie et ma santé en général». Fort heureusement, le jeune homme se montrait optimiste quant à la suite des événements : «Cela a été quelques années difficiles maissuivre le bon traitement pour soigner cette maladie incurable aidera, et je serai de retour meilleur que jamais».

Des arriérés d'impôts non-payés

Malheureusement pour lui, les mauvaises nouvelles en appellent généralement d'autres. Comme le révèle le site américain The Blast, le chanteur ne se serait pas acquitté de certains arriérés d'impôts calculés sur les années 2012 et 2016. Ces périodes correspondent à ces deux dernières tournées, le «Believe Tour» de 2012 et le «Purpose World Tour» de 2016. L'Etat de Californie lui réclame donc la somme de… 3 711, 93 dollars… Une peccadille que le chanteur, multi-millionnaire, ne devrait pas tarder à régler. Il serait quand même bête de se prendre une majoration…

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)