Le prince Charles positif au coronavirus : Albert de Monaco « ne pense pas » être responsable

Par , publié le .

People

Que celui qui a contaminé le prince Charles se dénonce ! Mercredi 25 mars, la famille royale britannique a annoncé que le fils aîné d'Elizabeth II avait été testé positif au coronavirus. Depuis, si le père des princes Harry et William s'est auto-isolé en Ecosse avec son épouse Camille Parker Bowles, qui « a également été testée mais n'a pas le virus », son personnel tente de découvrir qui a bien pu lui transmettre le Covid-19, lui qui a pris plusieurs mesures pour éviter de le contracter, comme ne pas serrer de mains et opter pour le Namasté, annuler ses déplacements et reporter ses voyages officiels. Et beaucoup de soupçons se sont tournés vers… le prince Albert de Monaco.

En effet, le 19 mars dernier, le palais royal a annoncé que l'époux de Charlène de Monaco avait lui aussi été testé positif au Covid-19. Mais celui-ci l'assure : ce n'est pas lui qui a contaminé le prince Charles. « J'ai rencontré Charles le 10 mars, invité à une table ronde de sa fondation, a-t-il ainsi expliqué au micro de Stéphane Bern sur RTL, relayé par BFMTV, jeudi 26 mars. Je ne lui ai jamais serré la main. On s'est salué de loin. Je ne pense pas que je puisse être accusé de l'avoir contaminé, ajoute-t-il en riant. Mais il y avait beaucoup de monde dans ce centre de congrès. Il a eu d'autres occasions de le contracter », précise-t-il.

Le prince Charles « présente des symptômes bénins »

Si le prince Albert, qui va désormais mieux, n'a plus de fièvre mais « tousse encore un peu », assure ne pas avoir transmis le coronavirus au prince Charles, il se trouve que n'importe qui aurait pu lui transmettre. Mais que les fans de la famille royale se rassurent : « Il présente des symptômes bénins mais est en bonne santé et a travaillé comme d'habitude à domicile ces derniers jours », précisait le communiqué transmis par la famille royale. Néanmoins, pour protéger ses proches, le fils d'Elizabeth II a interdiction formelle de quitter son domicile, et de voir ses proches. Et même très inquiet pour la santé de son père, le prince Harry, désormais au Canada, a reçu l'interdiction formelle de venir en Grande-Bretagne pour le voir. Sur ordre de Meghan Markle.

Ne ratez aucun article de Closermag.fr en recevant directement une alerte via Messenger

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)