Meghan Markle : ce bijou qu'on lui a interdit de porter au début de sa relation avec Harry

Par , publié le .

People

Un nouveau livre vient faire un fracas au sein de la famille royale britannique. Omid Scobie et Carolyn Durand, deux experts en royautés, vont sortir le 11 août prochain Finding Freedom, un ouvrage explosif consacré au départ du prince Harry et de Meghan Markle du sein de la famille de la reine d'Angleterre. Dans leur ouvrage, les spécialistes révèlent qu'en décembre 2016, soit au début de sa relation avec le prince Harry, Meghan Markle avait été interdite de porter un bijou par le palais de Buckingham.

À l'époque, la jeune femme américaine qui était encore actrice, avait été photographiée à plusieurs reprises avec un collier très cher à son c…ur : un collier orné des lettres « M » et « H« . Ce joli bijou qui a coûté la somme de 300 dollars, est composé d'une chaîne en or de 14 carats. À de nombreuses reprises, la jeune femme avait été aperçue avec, et même plusieurs fois en compagnie de son petit-ami le prince Harry, comme le rapporte People.

Meghan Markle « frustrée et émotive »

Seulement ce fameux bijou, le palais lui ne l'appréciait guère. Un jour, Meghan Markle a reçu un coup de fil d'un conseiller du palais de Kensington, qui lui aurait demandé de ne plus porter en public ce genre de bijoux, car cela ne ferait qu'encourager la presse à parler d'elle et du prince Harry. « On lui a dit que le fait de porter ce genre de collier ne servirait qu'à encourager les photographes à continuer de chercher de nouvelles images et de nouveaux titres« , révèle l'ouvrage. Au téléphone, Meghan Markle n'aurait prononcé que quelques mots, heurtée du coup de fil. « Après avoir raccroché, elle s'est sentie frustrée et émotive« , ajoutent les écrivains dans leur livre. « Bien qu'elle savait que le conseiller avait de bonnes intentions, l'expérience surréaliste d'avoir quelqu'un du bureau de son petit-ami, lui dire quel genre de bijou porter, était trop pour elle« , est-il écrit ensuite. « Perdue« , Meghan Markle aurait ensuite confié son désespoir à un ami.

Inscrivez-vous à la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)