Meghan Markle : cette facture salée après une première défaite judiciaire

Par , publié le .

People

Meghan Markle semble être plus que jamais dans la tourmente. Comme le rapporte le Daily Mail, la duchesse de Sussex, a perdu son procès contre Associated Newspapers, l'éditeur du Mail on Sunday. En effet, depuis février 2019, l'épouse du prince Harry s'était lancée dans une bataille contre le tabloïd britannique qui lui reprochait d'avoir publié la lettre qu'elle avait écrite à son père. Ainsi, elle poursuivait le groupe de presse pour violation de la vie privée, violation du droit d'auteur et utilisation abusive des données personnelles. Mais dimanche 26 juillet 2020, la Haute Cour de justice de Londres a tranché en faveur du tabloïd, estimant que certaines allégations de Meghan Markle étaient « irrecevables ». Ainsi, la maman d'Archie va devoir s'acquitter de près de 68 000 livres sterling, soit près de 75 000 euros. Cette somme correspond au remboursement des frais de justice.

Le 29 juillet, la Haute Cour de justice a d'ailleurs été informée que « suite aux observations écrites des deux parties, le 22 juillet 2020, le demandeur (Meghan Markle, NDLR) a accepté de payer l'intégralité des frais de justice du défendeur (Associated Newspapers, NDLR). » Ainsi, en comptant les frais juridiques de Meghan Markle, la jeune femme a dépensé 100 000 livres sterling (environ 110 000 euros) dans cette bataille judiciaire.

Le procès de Meghan Markle n'est pourtant pas terminé

Cette défaite semble avoir calmé la mère de famille puisqu'elle a demandé à ce que les identités de ses cinq amies, qui avaient témoigné en sa faveur en février 2019 dans le magazine People, demeurent secrètes aux yeux du grand public. Selon elle, révéler le nom de ses proches violerait leur vie privée en vertu de la Convention européenne des droits de l'homme. Mais Associated Newspapers ne pense pas la même chose. En effet, le groupe voudrait que l'anonymat soit levé afin de participer au principe de transparence de la justice.

Inscrivez-vous à la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)