Mort de Juice Wrld : le rappeur était dans le viseur du FBI pour transport illégal de drogues

Par , publié le .

People

Dimanche 8 décembre dernier, le rappeur Juice Wrld est décédé. Comme l'a révélé le site TMZ, le rappeur de 21 ans aurait été victime d'une « crise » à l'aéroport international Midway de Chicago, alors que son avion revenait de Californie. Toujours selon les informations du tabloïd américain, des témoins ont indiqué que Juice Wrld avait fait plusieurs crises qui lui auraient été fatales, et des sources policières précisent que le rappeur saignait de la bouche lors de l'arrivée des secours.

Au lendemain du décès, TMZ faisait de nouvelles révélations. Le tabloïd américain avait révélé que plus de 31 kilos de marijuana ont été retrouvés dans l'avion en provenance de Californie. Le FBI s'est empressé de confisquer la réserve de drogue, qui se trouvait dans plusieurs valises à bord de l'avion. Par ailleurs, TMZ avait partagé une photo des valises en question, contenant une impressionnante dose de drogue. Et justement, mardi 10 décembre, TMZ a fait de nouvelles révélations et a fait savoir que Juice Wrld était minutieusement surveillé par les forces de l'ordre, au moins depuis le mois de novembre.

Possession de drogue et d'armes à feu

Le FBI a commencé à s'intéresser au rappeur de 21 ans le 18 novembre dernier, alors qu'il se trouvait à l'aéroport international de Los Angeles. Selon des sources policières, le jeune homme et son entourage s'apprêtaient à monter dans un jet en direction de Sidney, en Australie, quand soudainement des agents de la douane avaient décidé de procéder à une fouille. Des chiens renifleurs étaient sur le rappeur, ses proches ainsi que des valises. Néanmoins, TMZ ajoute que nul ne sait si de la drogue avait été trouvée, et que l'avion avait fini par décoller, avec tout le monde à bord. Etant dans le radar des forces de l'ordre, le jet privé de Juice Wrld avait de nouveau été fouillé, dans la matinée de ce dimanche 8 décembre. Des agents de la sécurité, qui travaillaient sous ordre du FBI, avaient effectué la fouille, à l'aéroport international Midway de Chicago. Et c'est là que furent découvert plus de 31 kilos de marijuana, mais aussi trois pistolets.

Ne ratez aucun article de Closermag.fr en recevant directement une alerte via Messenger

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)