Mort de Manu Dibongo : Jamel Debbouze très ému par un souvenir intime avec le chanteur

Par , publié le .

People

Manu Dibongo et Jamel Debbouze étaient plus proches qu'il n'y paraît. En effet, suite au décès du chanteur et musicien, l'humoriste s'est saisi de son compte Instagram pour lui rendre hommage mais aussi pour partager un tendre souvenir. Ainsi, Jamel Debbouze a révélé avoir vécu un moment très intime avec le camourenais Manu Dibongo. « Manu, tu as été La Lumière pour beaucoup de gens. Tu m'as aidé à ouvrir le Comedy Club Officiel et surtout tu m'as marié . Nous ne t'oublierons jamais. » a écrit le compagnon de Mélissa Theuriau.

De son côté, sa compagne a également partagé un cliché du Comedy Club avec la légende suivante : « Une légende a rejoint les étoiles. Merci Manu tu nous a tant gâté. Repose en paix. » De tendres confessions et souvenirs qui n'ont pas manqué d'émouvoir les abonnés de Jamel Debbouze. En effet, dans les commentaires nombreux ont été les internautes à réagir. « Qu'il repose en paix », « RIP l'artiste », « Dans ce moment difficile, c'est nos souvenirs propre à chacun alors on va rire pleurer se poser des tas de questions… Tu lui rend un grand hommage. » peut-on par exemple lire.

Manu Dibongo mort du coronavirus

Pour rappel, l'annonce de la mort de Manu Dibongo a été faite ce mardi 24 mars 2020. Le musicien et chanteur est décédé des symptômes du coronavirus à l'âge de 86 ans. « Chers parents, chers amis, chers fans, une voix s'élève au lointain… C'est avec une profonde tristesse que nous vous annonçons la disparition de Manu Dibango, notre Papy Groove, survenue le 24 mars 2020 à l'âge de 86 ans, des suites du covid 19″ est-il inscrit sur sa page Facebook. Dans la suite de ce message, les proches de Manu Dibango ont fait savoir que ses « obsèques auront lieu dans la stricte intimité familiale » et qu'un « hommage lui sera rendu ultérieurement » mais « dès que possible ».

Ne ratez aucun article de Closermag.fr en recevant directement une alerte via Messenger

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)