Mort de Manu Dibongo : Laeticia Hallyday lui rend un touchant hommage

Par , publié le .

People

Il s'agit certainement de la première victime « célèbre » qui succombe du coronavirus. Mardi 24 mars, alors qu'il était âgé de 86 ans, le musicien Manu Dibango est mort, quelques jours seulement après avoir contracté le virus qui touche presque tous les pays du monde. Cette disparition a fait l'effet d'une bombe dans le coeur de ses nombreux fans. C'est notamment le cas de Laeticia Hallyday qui a décidé de lui rendre hommage mercredi 25 mars. Sur son compte Twitter, elle a partagé une photo de Manu Dibango et a écrit ces quelques mots : « Les étoiles ne meurent jamais. Il suffit de lever les yeux au ciel pour les voir et les entendre… Merci Manu Dibango. » Une délicate intention qui devrait faire plaisir au musicien d'où il est.

Sa disparition avait été annoncée sur sa page Facebook. « Chers parents, chers amis, chers fans, une voix s'élève au lointain… C'est avec une profonde tristesse que nous vous annonçons la disparition de Manu Dibango, notre Papy Groove, survenue le 24 mars 2020 à l'âge de 86 ans, des suites du covid 19« , était écrit en français puis en anglais. En plein confinement instauré pour tenter de faire barrage à la pandémie du coronavirus, les proches de Manu Dibango ont fait savoir que ses « obsèques auront lieu dans la stricte intimité familiale » et qu'un « hommage lui sera rendu ultérieurement« .

Jamel Debbouze a également rendu hommage à Manu Dibango

Quelques heures avant Laeticia Hallyday, une autre personnalité avait pris sa plume pour rendre hommage au musicien disparu. « Manu, tu as été La Lumière pour beaucoup de gens. Tu m'as aidé à ouvrir le Comedy Club Officiel et surtout, tu m'as marié . Nous ne t'oublierons jamais« , a écrit Jamel Debbouze qui était très proche de Manu Dibango. Sa compagne, Mélisa Theuriau a également voulu remercier le musicien. « Une légende a rejoint les étoiles. Merci Manu tu nous a tant gâté. Repose en paix. »

Ne ratez aucun article de Closermag.fr en recevant directement une alerte via Messenger

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)