On n’est pas couché : qui sont les invités du samedi 11 mai ?

Par , publié le , Modifié le .

People

Comme chaque semaine, les téléspectateurs inconditionnels d’On n’est pas couché retrouveront un nouveau numéro inédit de leur émission présentée par Laurent Ruquier samedi 11 mai 2019 à partir de 23h40 sur France 2. Ce dernier sera une nouvelle fois accompagné de ses deux fidèles polémistes Charles Consigny et Christine Angot pour évoquer l’actualité politique et culturelle de la semaine avec leurs différents invités. Voici d’ailleurs qui seront les personnalités présentes sur le plateau ce soir-là.

Pour la 3ème semaine consécutive, le programme n’accueillera aucun invité politique à proprement parlé. Toutefois, Laurent Ruquier recevra tout de même les humoristes de France Inter Guillaume Meurice et Charline Vanh…nacker, ainsi que Cami, qui viendront faire la promotion de leur livre, intitulé Cahier de vacances de Monsieur le président de la République, publié aux éditions Flammarion. Charles Consigny et Christine Angot ne devrait pas manquer l’occasion de les questionner sur la politique actuelle du gouvernement dont ils se moquent allègrement durant leur émission quotidienne Par Jupiter sur la radio publique.

7 invités en plateau cette semaine

Hormis ce trio, Laurent Ruquier accueillera également 4 autres invités en plateau cette semaine. Hella Khérief viendra défendre son livre, baptisé Le scandale des EHPAD, écrit en collaboration avec France Carp et publié aux éditions Hugo. La jurée de Top Chef Hélène Darroze sera aussi de la partie pour présenter son ouvrage, intitulé Joia, paru aux éditions du Cherche Midi.

De son côté, Khatia Buniatishvili sera présente sur le plateau d’On n’est pas couché pour faire la promotion de son album, intitulé Schubert, produit chez Sony Classical. Enfin, le directeur général du Théâtre Marigny, Jean-Luc Choplin, évoquera le spectacle Guys and Dolls, mis en scène et chorégraphié Stephen Mear, qui est une fable musicale sur Broadway et dont Frank Loesser a composé les musiques (…)

O commentaire

Laisser un commentaire