Rama X : le roi de Thaïlande rétablit sa cinquième femme après l'avoir répudiée

Par , publié le .

People

En Thaïlande, Sineenat Wongvajirapakdi est redevenue la « noble concubine » du roi Maha Vajiralongkorn, Rama X. Si la jeune femme avait reçu le titre de « Chao Khun Phra » le 28 juillet 2019, elle avait perdu cette place seulement trois mois après, le 21 octobre. Mercredi 2 septembre, un communiqué officiel annonce que la jeune femme de 35 a été déclarée innocente des crimes. « Par conséquent, la suppression des titres royaux, de la position officielle au service de la couronne dans la capacité militaire et les grades militaires et le rappel de toutes les déclarations n'ont jamais eu lieu« , indique le communiqué publié dans la Gazette royale du gouvernement.

Sineenat Wongvajirapakdi, ancienne infirmière reconvertie comme pilote dans l'armée de l'air, était membre de l'unité des gardes royaux. Elle avait été déchue pour « déloyauté envers le roi«  et pour ne pas avoir eu un comportement conforme au code de conduite. En effet, selon un communiqué royal, elle avait agi contre la reine. En mai 2019, le roi Maha Vajiralongkorn avait convolé en justes noces avec Suthida Tidjai, sa quatrième femme c'est alors que Sineenat Wongvajirapakdi s'était opposée au couronnement de cette dernière en tentant de faire pression pour être nommée à sa place.

Le couple réuni

Selon Channel News Asia, Sineenat Wongvajirapakdi « avait manifesté son objection et exerçait des pressions de toutes les manières pour arrêter l'installation de Sa Majesté la Reine et se faire installer à la place comme elle l'avait souhaité« . En retrouvant ses titres, Sineenat Wongvajirapakd a également récupéré ses insignes royaux et ses grades militaires. Après sa disgrâce, la jeune femme avait disparu sans que le pays ne sache réellement où elle se trouvait. Selon le journal Bild, Sineenat Wongvajirapakdi se trouverait actuellement en Allemagne où le roi Rama X passe une grande partie de l'année.

Inscrivez-vous à la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)