Royal baby : Mais au fait, de quelle nationalité est le fils de Meghan et Harry ?

Par , publié le , Modifié le .

People

El príncipe Enrique de Inglaterra y su esposa, Meghan (d), duquesa de Sussex, asisten a una demostración culinaria en presencia del conocido chef Moha, uno de los más reputados del país magrebí, este lunes, en Villa des Ambassadors, Rabat (Marruecos).

Baby Sussex est-il américain ou British ? Avec un prince Harry britannique et une Meghan Markle américaine, c’est la question que tout le monde se pose.

Près d’un an après son mariage ultra médiatisé à travers le monde entier, Meghan Markle est devenue maman pour la première fois, le lundi 6 mai, à l’âge de 37 ans. Une naissance que l’Angleterre attendait avec impatience, puisque la duchesse de Sussex avait dépassé son terme d’une semaine. Dans l’après-midi, on apprenait ainsi que l’ex-star de « Suits » avait donné naissance à un petit garçon. Un bambin dont le prénom n’a pas encore été dévoilé. Après la date de sa naissance, son sexe ou encore son prénom, Baby Sussex suscite de nouvelles interrogations. Cette fois-ci, elles concernent sa nationalité.

Une double-nationalité pour Baby Sussex ?

Quelle nationalité pour le royal baby ? Né à Londres, tout menait à croire que le nouveau-né serait officiellement britannique. Mais avec une maman américaine, tout se complique un chouïa. Si Meghan Markle a annoncé son souhait d’être naturalisée, la duchesse doit encore attendre un peu avant que cela soit effectif. Au Royaume-Uni, il faut avoir vécu durant au moins un an après les noces pour que la procédure puisse prendre son cours. Rappel : les tourtereaux se sont dits « oui » pour la vie le samedi 19 mai 2018. Du côté de l’outre-Atlantique, là où le fisc attend Baby Sussex de pied ferme, la loi déclare tout bébé né d’un mariage entre un citoyen américain et un étranger… américain. Même si le mariage a eu lieu en dehors du territoire des Etats-Unis. Ainsi, le petit garçon, septième dans l’ordre de la succession britannique a décroché la nationalité américaine grâce à sa maman. Mais ce n’est pas tout. En Angleterre, tout bébé né d’un parent britannique est automatiquement un citoyen de l’Union Jack. De ce fait, le royal baby est de double nationalité britannique et américaine. Il aura donc droit à deux passeports. Et dans le cas où il souhaiterait n’avoir qu’une nationalité, Baby Sussex devra patienter jusqu’à ses 18 ans pour se décider.

O commentaire

Laisser un commentaire