The Rookie, le flic de Los Angeles : pourquoi Afton Williamson a brutalement quitté la série ?

Par , publié le .

People

Lancée en 2019 sur l'antenne de M6, la série policière américaine The Rookie : le filc de Los Angeles sera de retour sur la chaîne samedi 12 septembre 2020, à partir de 21h05, pour une 2ème saison inédite. Si Nathan Fillion conserve bien évidemment son rôle pour cette nouvelle salve d'épisodes, en revanche, sa partenaire de jeu Afton Williamson a quitté la série à l'issue de la première saison. Celle qui incarnait le personnage de l'Officier Talia Bishop s'est retirée du projet de façon brutale sur fond de polémique.

En fait, c'est le 26 juillet 2019 que la magazine américaine TV Line a annoncé qu'Afton Williamson avait pris la décision de quitter la série après une seule et unique saison dans la peau de l'officier instructeur de John Nolan, incarné à l'écran par Nathan Fillion. Si le journal affirmait au départ que que la séparation entre la comédienne et la production s'était réglée à l'amiable, Afton Williamson a vite révélé que ce n'était pas du tout le cas. Dans un long message posté sur Instagram, l'actrice a indiqué qu'elle avait quitté la série en raison de « commentaires discriminatoires racistes de la part du service de coiffure ». La chef coiffeuse a ensuite été identifiée comme étant Sallie Ciganovich.

Afton Williamson affirme avoir été harcelé par un autre acteur

Outre les accusations de racisme, Afton Williamson a également affirmé avoir été harcelée sexuellement par une guest-star, identifiée par la suite comme étant Demetrius Grosse. Ce dernier interprétait le rôle récurrent de l'Inspecteur Kevin Wolfe dans la première saison de The Rookie : le filc de Los Angeles. Afton Williamson a également rapporté un incident d'intimidation qui s'est transformé en agression sexuelle lors d'une fête. L'actrice a ensuite déclaré avoir fait part de la situation aux producteurs, mais avoir été ignorée. Suite à ces révélations, une enquête a été ouverte, mais a conclu que les allégations formulées (…)

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)