VIDEO Aya Nakamura violemment attaquée: les chroniqueurs de TPMP prennent sa défense

Par , publié le .

People

Jeudi 23 janvier, les chroniqueurs de Touche pas à mon poste ont pris la défense d'Aya Nakamura, après la chronique polémique d'un éditorialiste sur la chanteuse.

C'est l'une des grosses polémiques de la semaine : Aya Nakamura a été prise pour cible par Darwin, un chroniqueur sous pseudonyme du journal satirique Fakir. Ce dernier a écrit une chroniqueur titrée « J'ai envie de tuer… Aya Nakamura », dans laquelle il insulte violemment la chanteuse, aussi bien sur son physique que sur son comportement sur scène. Un article qui a fait beaucoup parler sur les réseaux sociaux, où les fans de la chanteuse ont exprimé leur colère et même leur dégoût à la lecture de ces lignes, même si Darwin est connu pour ses portraits au vitriol de célébrités. Jeudi soir, c'est sur le plateau de Touche pas à mon poste que de nouvelles critiques ont fait leur apparition.

« C'est un déversoir de haine, une espèce de vomi verbal »

Cyril Hanouna a demandé à ses chroniqueurs de réagir sur l'affaire, ce qu'ils n'ont pas manqué de faire. Sophie Coste a été la première à s'exprimer sèchement contre la chronique : « Il n'y a aucune dénonciation, c'est un déversoir de haine, une espèce de vomi verbal, moi ça me convient pas du tout » lance la nouvelle chroniqueuse de TPMP. Même son de cloche du côté de Valérie Benaïm : « On a le droit de faire un papier au vitriol sur Aya Nakamura, ça y a aucun problème, mais il faut que ce soit sous-tendu par quelque chose, par une logique, une réflexion, là c'est une succession d'anathèmes sur son physique, sur son supposé manque d'intelligence, le papier est vide » estime la chroniqueuse. La phrase « à mi-chemin entre la dondon et l'actrice porno » n'est particulièrement pas passée auprès de cette dernière.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)