VIDEO TPMP: Benjamin Castaldi révèle avoir été snobé par un célèbre animateur

Par , publié le , Modifié le .

People

Benjamin Castaldi a récemment été copieusement ignoré par un ancien collègue de TF1. N’ayant «pas osé» aller à sa rencontre, le chroniqueur a tenu à lui adresser un message dans TPMP.

L’heure était aux règlements de comptes, mais aussi aux envies de réconciliation, sur le plateau de Touche pas à mon poste le mardi 10 septembre. De passage dans le talk-show, Jean-Marie Bigard a notamment lancé un message d’apaisement à Muriel Robin, après un nouvel accès de colère. Quelques minutes plus tôt, Benjamin Castaldi a lui aussi tenté de calmer le jeu avec l’un de ses confrères. Le chroniqueur a d’abord raconté avoir été snobé par cet animateur, qui n’est autre que Nikos Aliagas.

«J’ai croisé quelqu’un, que j’aime beaucoup, qu’on aime a beaucoup, a débuté l’ancien animateur de Secret Story. Et c’est pas possible qu’il ne m’ait pas vu parce qu’il sortait de l’endroit, et moi j’étais juste devant.» Pour Benjamin Castaldi, si son ex-collègue de TF1 l’a ignoré, c’est en raison d’une brouille causée par une séquence du talk-show de C8. En décembre 2017, le chroniqueur fustigeait un numéro spécial de 50 mn Inside consacré à Johnny Hallyday, quelques jours seulement après le décès du Taulier. Des critiques qui avaient blessé l’animateur de The Voice, et pour lesquelles l’ex de Flavie Flament a déjà présenté ses excuses en juin dernier.

Benjamin Castaldi présente ses excuses

Visiblement peiné d’avoir été snobé, Benjamin Castaldi les a réitérées dans Touche pas à mon poste. Après avoir expliqué qu’il n’a «pas osé» aller à la rencontre de Nikos Aliagas afin de mettre de côté leur différend, l’acolyte de Cyril Hanouna a tenu à lui adresser un message en direct. «Je suis désolé de ce que j’ai dit, a-t-il assuré. En plus j’ai appris qu’il n’était, effectivement, pas du tout au courant. C’est regrettable. On s’appréciait beaucoup, moi je l’apprécie beaucoup.» Faute de nouveau avouée, complètement pardonnée.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)