Elections locales : « Un second report n’a d’intérêt que pour Macky Sall, son frère Aliou Sall et Aly Ngouille Ndiaye »

Par , publié le , Modifié le .

Politique

Le Congrès de la renaissance démocratique, structure qui regroupe les partis d’Abdoul Mbaye, Mamadou Lamine Diallo et Thierno Alassane Sall et autres rejette « catégoriquement et sans concession », le report des élections locales (municipales et départementales) du 1 décembre, proposé hier par la Commission politique du dialogue national.
En effet, pour le Crd, « reporter encore ces dites élections n’est ni juste, ni légales et ne peut faire d’aucun consensus. Un second report des élections municipales n’est pas non plus dans l’intérêt des populations trop fatigués de supportés les maires dont la plus part n’arrivent pas à prendre en charge leurs préoccupations élémentaires ».
« En vérité, un second report n’a d’intérêt que pour Macky Sall, son frère Aliou Sall et son ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye éclaboussées par le scandale de l’affaire Petro-Tim, très affaiblis pour aller à des élections d’une part. D’autre part, il permettra à Macky Sall de donner le temps d’introduire dans la loi électorales des reformes qui lui permettront de nommer lui-même les maires du Sénégal », souligne le Crd. Lequel en appelle à «l’intensification et à l’amplification de la mobilisation et à la lutte pour le respect du calendrier républicain, et plus généralement, pour respect des lois et de l’Etat de droit, qui doivent se situer au-dessus des agendas des uns et des autres et des ambitions personnelles y compris même du Président de la République qui a juré de les respecter et de les faire respecter. »

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)