FNCL: l’Ag demande à Wade de « destituer » Cheikh Tidiane Seck et Abdou Aziz Diop

Par , publié le , Modifié le .

Politique

La Fédération nationale des cadres libéraux (Fncl), réunie en assemblée générale, ce mercredi, a demandé à Me Abdoulaye Wade de destituer Dr. Cheikh Tidiane Seck et Abdou Aziz Diop, respectivement président et secrétaire général de ladite structure.
Ces cadres disent avoir « constaté des actes de défiance contre le parti posés par les frères Cheikh Tidiane Seck, Abdoul Aziz Dip, Sara Sall (1er vice Président) et Abdoulaye Ba Nguer (chargé de l’administration) » de la Fncl.
« S’étant auto-exclu du parti, et par conséquent, de la Fncl, l’assemblée générale demande à la direction du parti d’en tirer les conséquences idoines », lit-on dans un communiqué de presse.
L’assemblée, qui demande à Wade de procéder à leur remplacement, dit également remarquer, d’après la même source, « l’organisation par ces derniers d’attaques répétées et médiatisées en collusion avec l’adversaire ».
Tout ceci, font-ils comprendre, « dans le but de détruire le parti, jeter le discrédit sur les structures et organes internes et en même temps défier l’autorité du Secrétaire général national ».
Contacté par Seneweb, Cheikh Tidiane Seck, qui dit n’avoir jamais été informé d’une telle rencontre, déclare que c’est illégal.
« La preuve, dit-il, personne n’a signé le communiqué. C’est grave. Cela veut dire que n’importe qui peut convoquer une assemblée générale et prendre des décisions ».

O commentaire

Laisser un commentaire