« Guy Marius Sagna ne négociera pas sa liberté » (communiqué)

Par , publié le .

Politique


Le mouvement Frapp/France dégage a réaffirmé que Guy Marius Sagna ne négociera jamais sa liberté, malgré le caractère arbitraire de sa détention et les violences qu'il subit dans sa cellule de la prison du camp pénal.

« Nous avons pris connaissance par voie de presse du contenu de la lettre de notre camarade Guy Marius Sagna kidnappé et arbitrairement privé de liberté depuis 92 jours.
Nous rappelons que c'est dans le cadre du combat de Noo Lànk contre la hausse des tarifs de l'électricité qu'il a été arrêté ainsi que 8 autres militants de la société civile pour avoir manifesté devant les grilles du palais présidentiel. Tous les 08 autres ont été libérés depuis », écrit, en effet, le communiqué.
Le mouvement souligne que Guy Marius Sagna est toujours détenu injustement à la chambre 08 du Quartier de haute sécurité du Camp pénal. Isolé dans une cellule de ?type F ?. Et l'Etat du sénégal exerce sur lui une violence psychologique et morale, espérant pouvoir le casser. Toutefois poursuit le communiqué, « le camarade Guy Marius Sagna ne négociera pas sa liberté car il est injustement arrêté. Le Frapp exige sa libération sans conditions».
Par ailleurs, écrit la note, « ni son avocat, ni le Frapp France-Dégage son organisation, ni le Collectif Noo Lànk, ni Guy Marius Sagna lui-même, ne sont prêts à transiger ou à discuter avec « les pilleurs de nos ressources. »

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)