Report des locales : Abdoul Mbaye, Tas et Mamadou Lamine Diallo rejoignent le PDS

Par , publié le , Modifié le .

Politique

Le Parti démocratique sénégalais (PDS) n’est pas le seul à contester le consensus qui s’est dégagé hier mardi, 16 juillet, à l’issue de la réunion de la commission politique du dialogue national. Egalement contre, le Congrès de la renaissance démocratique (CRD) de Mamadou Lamine Diallo, Abdoul Mbaye et Thierno Alassane Sall, rejettent «catégoriquement et sans concession une telle proposition». Et exige «la tenue des élections municipales et départementales à la date du 1er décembre 2019».

Pour «le respect du calendrier électoral», ces opposants en appellent, dans leur déclaration, «à l’intensification et à l’amplification de la mobilisation et à la lutte». «Acceptez un deuxième report et rien ne s’opposera plus en principe au report des élections législatives de 2022 et même la présidentielle de 2024», soupçonnent-ils, soutenant mordicus qu’«il n’y a rien qui s’oppose objectivement à la tenue des élections municipales et départementales à date échue».

«Reporter encore les élections municipales et départementales n’est ni juste, ni légale, et ne peut, de toute façon, faire l’objet d’aucun consensus», tranchent Abdoul Mbaye et Cie.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)