Affaire Ousmane Mbengue : « Aissatou Sène peut être poursuivie pour atteinte à des données personnelles », (Me Barro)

Par , publié le , Modifié le .

Société

Les avocats de Ousmane Mbengue semblent donner une autre tournure au procès de leur client jugé pour menaces de mort et menaces d’assassinat. Selon Me Aboubacry Barro, un des conseils de la défense, «cette affaire n’a pas révélé tous ses mystères». «Aissatou Sène peut être poursuivie pour atteinte à des données personnelles car elle a diffusé des messages personnels de Ousmane», a-t-il soutenu.

Toutefois, il a indiqué quece dossier est une comédie. « C’est également une tragédie. Ousmane Mbengue a fait son acte sur le coup de la comédie. Vous avez vu comment il est petit, il ne peut même pas tuer une mouche», dit-il.

Aussi, a-t-il demandé la clémence du tribunal. Puisque, argue Me Barro, le prévené a demandé pardon à l’humanité toute entière.

Me Khoureychi Ba: «Si Ousmane réitère ses propos, je ne vais plus le défendre»

Son confrère de la défense, Me Khoureychi Ba de rappeler que c’est à la justice de faire preuve de vigilance dans ce dossier. «Le magistrat ne s’occupe pas de petites affaires. La justice est le seule socle qui permet de pérenniser la démocratie du Sénégal. Et mon client, s’il réitère ses propos, je ne vais plus le défendre», a-t-il lâché.

Cependant, il a emboité le pas à Me Barro en dénonçant une «dissymétrie dans le procès » : «La dame est aussi coupable car elle a participé à l’élargissement de l’audience du message qu’on avait mis dans un forum privé ». Tout en soulignant: «Ce n’est pas parce qu’il y a un groupe de femmes derrière qu’on doit arrêter Ousmane Mbengue. On ne peut pas juger cette affaire en faisant abstraction de la loi sur la cybercriminalité. En plus Aissatou Séne n’a pas un agrément qui lui permet de capturer des messages pour se substituer à une autre personne».

O commentaire

Laisser un commentaire