Basket NBA: Tacko Fall, le géant sénégalais qui fait (encore) le buzz

Par , publié le , Modifié le .

Basket

Elhadji Tacko Sereigne Diop Fall, 23 ans, est une des attractions de la ligue nord-américaine de basket-ball (NBA), avant le début de la saison NBA 2019-2020. Si le Sénégalais, qui mesure 231 centimètres, n’a aucune garantie concernant son avenir chez les mythiques Celtics de Boston, il peut encore et toujours compter sur une importante base de supporters.

Elhadji Tacko Sereigne Diop Fall dit « Tacko Fall » n’a pas encore joué la moindre rencontre de saison régulière NBA. Mais le Sénégalais peut déjà compter sur les fans les plus excentriques de la ligue nord-américaine de basket-ball (NBA). Ce 7 octobre 2019, pour son premier match de présaison, le géant de 231 centimètres a eu le droit aux vivas d’une foule en délire lors de son entrée en jeu, ainsi qu’au soutien de spectateurs déguisés en… tacos géants.
Depuis, quelques mois, le pivot fait le buzz bien malgré lui, pour de bonnes et pour de mauvaises raisons. Le 4 octobre, c’est parce qu’il était aux côtés d’Enes Kanter lorsque ce dernier a été pris à partie à la sortie d’une mosquée. Le joueur turc, opposant connu au président de son pays, aurait été la cible de pro-Recep Tayyip Erdôan.

Aucune garantie de jouer en NBA

À 23 ans, Tacko Fall est une des attractions de la galaxie NBA. Ses mensurations impressionnantes (même pour un basketteur), son intelligence et son sens de l’humour, ont déjà séduit le public.
«MON PETIT FREˆRE VIENT DE ME DIRE QUE LES GENS N’ARRETENT PAS DE L’APPELER BURRITO PARCE QUE MON PRENOM EST TACKO.»
Pourtant, le natif de Dakar n’a aucune certitude quant au fait d’être le quinzième membre de l’effectif des Celtics, durant l’exercice 2019-2020. En effet, en juin dernier, aucune équipe ne l’a sélectionné lors de la draft [1]. Puis, Boston lui a fait signer un contrat sans grandes garanties. Et, même s’il signe paraphe prochainement un bail plus long avec la mythique franchise, celle-ci pourrait être tentée de l’envoyer en G League, l’antichambre de la NBA réservée aux joueurs encore un peu tendres.

Un basketteur d’une autre époque

Alors, pourquoi un tel battage autour du « Lions de la Téranga » ? Pour les raisons évoquées plus haut, évidemment. Mais aussi parce que l’intéressé représente un talent brut, comme l’Afrique en produit si souvent. À l’instar d’autres Africains de NBA, comme le Soudanais Manute Bol hier, ou le Camerounais Joël Embiid aujourd’hui, Tacko Fall a débuté le basket-ball, très tardivement, à l’âge de 16 ans. Malgré de grosses lacunes techniques, le pivot a laissé entrevoir des prédispositions intéressantes, notamment en défense. Ses mensurations sont, il est vrai, dissuasives pour les adversaires.

LES MEILLEURS DUNKS DE TACKO FALL, AVEC LES CELTICS DE BOSTON.

Reste que le profil de basketteur de Tacko Fall est à l’opposé de l’évolution du jeu. Il n’a par exemple ni les qualités offensives, ni la mobilité d’un Embiid. Or, depuis une décennie, le basket NBA privilégie de plus en plus la vitesse et l’attaque, au détriment de la puissance et de la défense. Alors, la « tackomania » des fans de Boston suffira-t-elle à convaincre les dirigeants des Celtics de lui offrir une vraie place chez les Verts ? Il reste deux semaines avant le début de la saison régulière 2019-2020.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)