Finale CAN 2019 – Sénégal vs Algérie : Un rêve brisé….

Par , publié le , Modifié le .

Football

(CAIRE). Hélas ! Le rêve de tout un peuple vient d’être évaporé. Le Sénégal ne l’a pas finalement fait. Il vient de perdre d’une manière anodine la finale de la coupe d’Afrique des Nations de football. Aliou Cissé vient de revivre sa déception de 2002 au Mali. Et cette fois ci en tant qu’entraineur. Cissé va devoir prendre son mal en patience pour brandir la coupe d’Afrique des Nations. L’Algérie l’a décidé ainsi ce 19 juillet 2019 au Stadium international du Caire.

Depuis un mois, les Sénégalais se sont mobilisés pour cette campagne tant attendue et tant préparée. Malheureusement, les Lions passent encore à la trappe face à des fennecs pourtant pas dangereux en aucun cas vue la physionomie du match. Pourtant ce match était largement à la portée de Sadio Mané et sa bande. Mais ils passent à côté de l’objectif malgré les efforts fournis dans le terrain.

Dès la première minute de jeu, l’équipe du Sénégal encaisse un but anodin, bidon à la limite sur une erreur défensive, un malentendu entre la Défense et le gardien Alfred Gomis. L’attaquant Algérien Bahdad Bounedjah a vu sa frappe déviée par le dos d’un défenseur Sénégalais qui trompe son portier à l’entame de la partie. Les Algériens ont ensuite reculé et gère le score sans nullement inquiéter dangereusement la défense Sénégalaise. Le Sénégal a essayé de revenir au score durant tout le long de la partie, mais rien n’y fait. Sadio Mané a essayé de sortir son génie, mais hélas il n’a rien pu faire pour sauver ses amis malgré sa volonté. Le red n’a que ses larmes pour manifester sa déception à la fin du match.

Le match final de cette 32éme édition de la CAN en Egypte n’a pas répondu aux attentes des observateurs qui misaient certes sur cette affiche mais qui n’a pas donné le résultat escompté. Une finale insipide, sans génie, ni exploit encore moins de spectacle.

Les Sénégalais sont encore dessus et consterné à la suite de cette défaite très étriquée qui n’honore pas le statut de l’équipe nationale du Sénégal.

Les gradins du stade international du Caire n’ont pas résonné au rythme de la sonorité sénégalaise. Même si le douzième Gaindé qui donnait de la voix tout au long du match a reçu sa douche froide après cette défaite. La fin du match laisse les journalistes également sur leur faim et sur leurs larmes, tellement la presse sénégalaise croyait fermement à un exploit des garçons d’Aliou Cissé. Certains confrères n’ont pas retenu leurs larmes à l’issu de cette défaite cruelle que l’Algérie vient de nous infliger injustement pour avoir mérité de mettre au moins un but dans ce match. Sadio Mané n’a rien pu faire face à l’impossible. Mbaye Niang terminera sa CAN sans marquer le moindre but en sept matchs. Mbaye Diagne n’a pas été un bon jocker durant cette coupe d’Afrique. Diao Baldé Keita n’a pas été à la hauteur et Ismail Sarr a été transparent. Le Rennais a passé à côté de cette CAN. Un seul but à son affectif. Le breton vaut plus que ça. La pléiade de stars sénégalaises n’a pas été à la hauteur malgré cette place de demie finale.

Tout n’est pas mauvais certes, mais il y avait quand même de la place pour le Sénégal. Les blessures récurrentes n’ont pas facilité les choses à Aliou Cissé, mais le jeu des Lions n’a pas été non plus des meilleurs. Le rêve du peuple Sénégalais qui voulait réussir une grande première est brisé, anéanti, mais cela n’est que partie remise. Il va falloir se remobiliser et apporter les correctifs nécessaires. Il faut tirer les enseignements et se remettre au travail pour l’horizon 2021.

Abdoul DIOP, Envoyé Spécial au CAIRE

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)