PREMIERE CONVOCATION EN SELECTION NATIONALE : Boulaye Dia, la rançon de la persévérance

Par , publié le .

Sport

Pour sa première liste, après la pause imposée par la pandémie de la Covid-19, Aliou Cissé a élargi son effectif à 25 joueurs, avec de nouvelles recrues telles que Boulaye Dia. L'attaquant de Reims (Ligue 1 française) est finalement convoqué en sélection nationale, un an après son appel du pied en direction du coach des Lions, à force de persévérer dans l'effort.

La persévérance vient à bout de tout. Cette maxime, Boulaye Dia en a fait un talisman pour sa carrière internationale. Il y a de cela un an, le 25 septembre 2019 précisément, la nouvelle recrue d'Aliou Cissé a déclaré à qui veut l'entendre sa flamme pour l'équipe nationale du Sénégal. C'était lors de la retentissante victoire (0-2) de Reims contre le Paris Saint-Germain, en match comptant pour la 7e journée de Ligue 1 au Parc des Princes. Il avait scellé la victoire des siens dans les arrêts de jeu (90e+4), après l'ouverture du score en première période (24e) par Hassane Kamara. « Je suis sénégalais, mais jusque-là je n'ai pas été sélectionné. On attend. J'essaye de faire mon travail; ça viendra un jour. C'est une fierté de représenter son pays'', a-t-il confié. En avançant ces propos, l'attaquant des Rouges et blancs affirmait n'avoir aucun contact avec le sélectionneur national, mais qu'il ne désespérait pas « d'être appelé dans un futur proche par les dirigeants sénégalais''.

Le moins qu'on puisse dire est que cet appel du pied n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd. Aliou Cissé a été convaincu par Dia. Ce qui lui a valu une convocation pour les matches amicaux contre le Maroc, le 9 octobre, et la Mauritanie, le 13 octobre.

Il faut aussi admettre que Boulaye a mérité cet appel en sélection nationale. Grâce à ses talents de buteur, il s'est imposé comme un élément essentiel du dispositif offensif de David Guion. La saison dernière, il a terminé meilleur buteur de Reims, avec 7 réalisations en 24 matches, avant l'arrêt définitif du championnat pour cause de Covid-19.

Depuis le début de la saison en cours, il a marqué 2 buts en 4 sorties. D'ailleurs, ses belles performances ne passent pas inaperçues. Le joueur est actuellement dans le viseur de certains clubs en Ligue 1, notamment l'Olympique de Marseille. Les Olympiens avaient inscrit le nom du futur nouveau pensionnaire de la Tanière sur la liste des joueurs à enrôler. Mais les Marseillais n'ont pas encore avancé dans ce dossier, si on en croit son agent. « L'OM, ça a été une piste chaude, puis elle s'est refroidie et maintenant on ne sait pas. Elle est peut-être mise en attente'', a déclaré Frédéric Guerra sur le plateau de Telefoot. Il y a également deux clubs anglais, Leicester et Brighton. D'ailleurs, celui-ci est entré en contact avec les dirigeants de Reims, selon les informations de Telefoot.

Une ascension expresse

Boulaye Dia a connu un parcours atypique. Il a vécu sa première expérience dans l'élite du football français avec Reims, promu en Ligue 1 (2018), il n'y a que deux saisons. A force de travailler dur et « sa capacité d'adaptation dans le groupe avec beaucoup d'écoute, d'observation'', comme souligné par son coach, il a vite trouvé sa place dans le foot professionnel.

Pourtant, la chance n'a pas toujours souri au jeune attaquant. Le natif d'Oyonnax (France) est repéré à l'âge de 12 ans par l'AS Saint-Etienne qui le convoque pour un test. Mais Dia, accompagné de son papa, n'arrivera jamais à destination, car leur voiture est tombée en panne en cours de route. Ils sont obligés de faire demi-tour.

Malgré ce mauvais coup du sort, il n'a pas baissé les bras. Trois ans plus tard, lors de ses 15 ans, il est convoqué et sélectionné parmi les meilleurs par l'Olympique Lyonnais. Malheureusement pour lui, l'OL, ayant effectué une radio au poignet à tous les joueurs retenus pour déterminer leur taille dans l'avenir, l'a recalé, le jugeant trop petit. Après une courte expérience avec le club de division régionale, Jura Sud, il est obligé de trouver du travail pour aider son père qui a des soucis de santé, à la prise en charge de la famille.

Mais Boulaye (1m80), titulaire d'un Bac pro en électricité, n'a jamais abandonné son rêve de devenir footballeur professionnel. En 2017, Dia se remet à y croire et se rend au Pays de Galles. Mais à cause d'une blessure, son aventure galloise tourne court. Il retourne en France où il retrouve Juro Sud, en National 2. Ses prestations ne laissent pas insensibles les clubs de Ligue 1. C'est finalement le Stade de Reims qui a mis le grappin sur lui.

Pour sa première année avec les Rouges et blancs, il a marqué 3 buts en 18 matches. Avec ses qualités de buteur empreintes de vitesse et d'explosivité, Boulaye Dia, qui va fêter ses 24 ans le 16 novembre prochain, pourrait bien s'imposer à Aliou Cissé comme une alternative sur la ligne offensive des Lions en quête de « tueur''.

Pour cela, il devra se montrer à la hauteur, car la concurrence sera rude avec les prétendants à ce poste comme Famara Diédhiou et Habib Diallo ou Mbaye Niang, même si ce dernier ne fait pas partie de la présente liste de Cissé.

LOUIS GEORGES DIATTA

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)